Warhammer RPG
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-46%
Le deal à ne pas rater :
Oceanic OCEAB120W Batteur électrique – Blanc
7.51 € 13.91 €
Voir le deal

 

 Village de San Luis [Quête non commencée]

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
RP Helper
Créateur ultime de RP
Créateur ultime de RP
RP Helper


Nombre de messages : 237
Localisation RP : Partout!
Dispo pour RP : C'est mon taf! Demandez moi une aide au RP, je suis un PNJ et je suis là pour ça.

Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitimeVen 6 Jan - 15:31

Des rumeurs vous ont mené jusqu'au village de San Luis disant que la fille du chef du village Damoiselle Julia cherche un aventurier pour lui ramener son fiancé récemment exilé.

Bien entendu son père, auteur de l'acte d'exil, ne dois pas être au courant de cette rencontre; et étant au courant de la rumeur lui aussi il a fait poster des gardes pour surveiller sa fille en toute circonstance.

Une fois que vous aurez réussi à rencontrer la jeune fille seule à seule, elle vous donnera les informations pour la suite de votre quête. Vous pourrez ainsi poursuivre cette mission.

Récompense : 2 points de quête.
Revenir en haut Aller en bas
Shin Daï
Roi Singe niveau 5
Roi Singe niveau 5
Shin Daï


Nombre de messages : 36
Localisation RP : dans l'arène du carnage
Dispo pour RP : oui, venez vous battre dans l'arène du carnage

Profil
Taille de l'armée:
Village de San Luis [Quête non commencée] Left_bar_bleue0/3000Village de San Luis [Quête non commencée] Empty_bar_bleue  (0/3000)

Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Re: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitimeMar 17 Jan - 17:45

Depuis deux jours, le bateau et son équipage avait trouvé les côtes de la Tilée et, faisant quelques arrêt, le bateau longea les côtes de Tilée avant d'arriver en Estalie. Au début de l'après-midi du troisième jour, la ville de San Luis fut en vue. Enfin, Shin Daï pourrait marcher sur le Vieux monde et découvrir ces races et ces paysages.

Le bateau entra lentement dans le port juste à coté du phare. Il alla s’arrimer à une place de libre et la planche permettant de descendre du navire fut mise en place. Shin Daï patientait sur le pont pour descendre avec les membres de l'équipage qui devait descendre les marchandises sur la place du marché qui se trouvait vers le milieu du village. Le mini pont fut mis en place et les marins, peinant sous le poids de leurs sacs et de leurs caisse, se mirent à descendre du bateau. Shin Daï mis ça capuche sur la tête et descendit à son tour du bateau.

Il portait une grande cape avec capuche car il ne voulait pas se faire remarquer des habitant du village, étant donné ses origines pouvaient inspirer la crainte et il ne voulait pas se faire prendre en chasse par les gardes juste parce qu'il avait de la fourrure et ressemblait (de très loin) aux hommes-bêtes. Il glissa sa queue sous la cape et descendit du bateau.

Il posa le pied à terre et observa les alentours. Le quai pavé était bondé de marins, de noble et de prostituée qui séduisaient les marin en vue d'une nuit chaude pour ce soir en échange de quelques pièces. Les bâtiments sur le quai était presque exclusivement des tavernes ou des entrepôts. Le quai était encore assez propre, contrairement à ce que Shin Daï avait pensé. Pas d'ivrogne vomissant sur les trottoirs, pas de déjections de mouettes (ou pas beaucoup) et l'odeur iodée de la mer n'était gâchée par nul puanteur ambiante que Shin Daï pensait rencontrer dans ces pays. A moins qu'il soit trop tôt dans la journée tous simplement.

Il se mit en route. Il allait se balader en ville, histoire de glaner quelques informations sur ce qui se passait dans le vieux monde. pour ce genre de choses, rien de mieux que le marché. Coincé dans la foule, vous êtes difficilement remarquable et les gens parlent fort pour couvrir le brouhaha ambiant. Shin Daï suivit les marins. Il passa dans quelques ruelles très larges, tourna une fois à gauche et deux fois à droite, avant de déboucher sur une immense place.

Il resta là, estomaqué pendant une petite seconde. Il n'aurait jamais imaginé que tant de monde ce soit retrouvé sur la place principale. C'est comme si tout le village était venu, et mêmes les alentours. Les stand fleurissait de partout, des gens marchandaient, discutaient, s'insultaient. Tout ce bruit donna rapidement une migraine a Shin Daï qui était habitué au calme des forêts catyennes. Il se glissa donc dans la foule, glanant quelques infos quand il le pouvait sur les potins du village. Un dame se plaignait des taxes misent récemment pour toute personnes possédant une maison plus grande que cinquante mètre carré, un homme raconta sa journée de pêche à un ami, deux marchand discutèrent pour augmenter leur prix en vue d'une possible crise, etc..

Soudain, Shin Daï entendit quelque chose intéressant. La fille du chef de cette bourgade avait perdu son fiancé. Il s'approcha du groupe de personnes discutant de cela. Une femme parlait et, autour d'elle, se tenait plusieurs adultes et quelques adolescent. Elle devait être servant là-bas au vus de sa tenue, une robe jadis rouge qui avait perdu toute sa couleur et qui comportait des taches et des trou dû certainement aux travaux ménager quotidien. Shin Daï se glissa à coté du groupe et écouta.

La fille du chef avait eu un coup de cœur pour un jeune homme qu'elle avait rencontré lors d'un bal déguisé pendant une de ses nombreuses escapades. En effet, elle détestait la politique et ne voulais pas du titre de chef. Elle passait donc ces soirées à sortir incognito. Lorsqu'elle vit le garçon, elle l'aima aussitôt et lui aussi. Ils décidèrent de se voir en cachette car l'homme était fil d'un paysan et le chef du village n'aurait jamais été d'accord de les laissé se marier. Malheureusement, le père l'appris et entra dans une colère noir. Il bannit le fils et enferma sa fille dans se chambre jusqu'à nouvelle ordre.

Shin Daï en savait désormais assez et s’éclipsa. Il allait rendre visite à cette fille cette nuit. Pour le moment, il devait trouver une auberge correcte pour la nuit. Il demanda à u garde ou se trouvait la maison du chef et s'y dirigea. Il navigua entre les différentes ruelle avant de débouché sur une grande maison au milieu d'une place. Une barrière entourait toute la bâtisse ainsi que son immense jardin qui se trouvait à l'arrière. La maison comportai deux étages et Shin Daï estima que la fille devait être au deuxième pour éviter qu'elle s'échappe par la fenêtre en transformant sa couverture en corde. Il ne put rien distinguer d'autre, la grande haie lui bouchant la vue.

Il chercha une auberge dans les rues aux alentours. Il tomba sur une auberge en bonne état qui se nommait: "Le vers luisant". Le nom était rappelé par le ver brillant coincé dans un bocal à coté de la porte. Shin Daï entra et ses narines furent soudainement agressée par cette odeur de friture et de graisse. le patron de l'auberge remplissait une bière derrière le bar qui se trouvait à droite de l'entrée et la grande salle, à gauche. U escalier, montant surement vers les chambre, se trouvait en face de la porte d'entrée.

La salle était rectangulaire et une demi.douzaines de tables était disposé dessus. Il y avait peu de gens dans la salle en raison de l'heure. En effet, les ouvrier travaille à cet heur-ci et vienne boire le soir, à la fin de leurs boulots. Il y avait tout de même une compagnie de nains non armé et une serveuse qui passait le balais en attendant les clients.

Le patron de l'auberge vit Shin Daï et appela la serveuse pour qu'elle finisse de remplir les chopes et de les apporté aux nains. Celle-ci lâcha son balais et alla prendre la place de son patron qui, en s’essuyant les mains, vint vers Shin Daï.

-Alors que puis-je pour toi mon gars? demanda-t-il d'une voix grave.

-Je cherche une chambre pour la nuit.

-Tu as de quoi payer?

Shin Daï lui montra les pièces qu'il avait ramassé sur les brigand et le barman hocha la tête. Il prit une clef rangé dans le bar et lui fit signe de le suivre. Ils montèrent les escaliers et le patron lui indiqua la troisième chambre à gauche. Shin Daï prit la clé en le remerciant et en lui demandant un plateau repas pour ce soir, avant que les client ne commencé à affluer. Il lui donna sa dernière pièce pour s'assurer que cela soit bien fait et entra dans la chambre.

Elle était simple, composé d'un lit, d'une armoire, d'une salle de bain, d'une table et d'une commode. Shin Daï posa ses affaire dans l’armoire et son arme fut cachée sous le lit pour pas que l'aubergiste ou n'importe qui d'autre voient cette étrange arme. Il s'assit en tailleur sur le lit et se mit à réfléchir a son plan pour entrer dans le palais une fois la nuit tombée. Ayant une mémoire formidable, Shin Daï se souvint de tout les détaille qu'il avait vu, comme si il admirait des photo. Il réfléchi jusqu'en fin d'après-midi.

Son plan était prêt.

Revenir en haut Aller en bas
Shin Daï
Roi Singe niveau 5
Roi Singe niveau 5
Shin Daï


Nombre de messages : 36
Localisation RP : dans l'arène du carnage
Dispo pour RP : oui, venez vous battre dans l'arène du carnage

Profil
Taille de l'armée:
Village de San Luis [Quête non commencée] Left_bar_bleue0/3000Village de San Luis [Quête non commencée] Empty_bar_bleue  (0/3000)

Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Re: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitimeMer 18 Jan - 20:15

Shin Daï entendis de plus en plus de bruit venant de l'étage inférieur. La journée touchait à sa fin et les clients commençaient à affluer. La serveuse qu'il avait vu passer le balais lorsqu'il était arrivé vint lui posé sur la table un plateau repas et repartit rapidement, le patron l'appelant. Shin Daï s'approcha de la table et huma le contenu de son assiette. C'était de la viande rôtie et des pommes de terres épicée. Pour mieux descendre ce lourd repas, un verre de vin était posé dans un coin du plateau. Shin Daï s'assit sur la seule chaise et se mit à manger. La viande n'était pas mal mais les pommes de terres trop épicées.

Dès qu'il eu fini, il se leva et parti sans toucher au vin. Son maître lui avait enseigné les maléfice de l'alcool et de tout les autres choses qui rendait l'humain faible et dépendant. Il avait donc fait vœux de ne pas boire de l'alcool pendant toute sa vie. De tout façon, l'eau est bien meilleurs se dit-t-il.Juste avant de sortir, il s’arrêta. Il lui faudrait tout de même une arme au cas où. Il fit volte face et alla fouiller dans l’armoire à la recherche de son épée courte. il l'a trouva et la sorti.

La lame était aussi tranchante qu'une épée mais aussi longue qu'un glaive avec l'épaisseur d'une dague. L'arme discrète et meurtrière par excellence. Il l'accrocha au dessus de ses hanches dans son dos, invisible pour toute personne se tenant devant lui.

Il descendit les marches et traversa en vitesse la salle qui était déjà à moitié pleine. Il n'accorda aucun regards à ce qui se passait dans la salle mais entendis des bribes de conversations qu'il chassa aussitôt de son esprit. Ce soir, il devrait user de toute sa concentration. Il sortit de l'auberge et une vague de fraicheur lui tomba dessus. L'intérieur de la taverne était étouffant à cause de la chaleur et de toute les transpiration des travailleurs. Dehors, la nuit était fraîche et Shin Daï, telle une ombre, s'y glissa et disparus bientôt. Il prit la direction du palais, se cachant dans les ombres des ruelles et étant inaudible pour les passants qui rentraient chez-eux. Il aurait bien put se tenir à trois mètre que ceux-ci n'auraient rien remarqué.

Il arriva devants le palais et vis que quelque lumières était encore allumée. Une demi-douzaine au rez-de-chaussé, la moitiés moins au première étage et une seule au deuxième. il commencerais par jeter un œil dans celle-ci avant de visiter les autres. Il grimpa par dessus la barrière, profitant que la lune soit soudainement masquer par les nuages et atterrit souplement de l'autre coté. il entendit des voix et vit de la lumière. Il se cacha derrière un arbuste à temps car deux garde qui discutaient entre eux venaient de tourner au coin de la maison. Shin Daï attendit qu'ils soient passés et courra jusqu'au mur. Il y avait un peu de lierre accroché au mur, certainement parce qu'il était dans les jardins. Ni une ni deux, il sauta et commença son escalade. La Lune eu la bonté de cachée sa présence en se couvrant de nuages. Malheureusement, cela rendait l'escalade plus dangereuse mais, grâce à son entrainement, cela ne posait pas trop de problème à Shin Daï.

A mi chemin du toit, le lierre disparut et Shin Daï progressa en trouvant des prises sur le mur décrépis de la maison. La Lune jetait de petit coups d’œil de temps à autre comme si elle voulait voir ou en était le singe dans son escalade. Celui .ci profitait de ses moments de lumières pour augmenter la vitesse de son escalade et arriva bientôt sur le toit.

Il se retourna et s’accroupit, observant la ville. L’agglomération semblait envelopper d'une lueur à la fois féerique et malsaine. Féerique lorsque la lune éclairais de sa blanche lumière les rues et les maisons, les illuminant et donnant l'impression qu'elle était faite de joyaux et de diamants. Malsaine lorsque la lune se cachait, plongeant la ville dans une obscure pénombre et donnant l’impression que les rues elles même étaient des monstres maléfique et les maisons ressemblaient à des êtres torturés.

Shin Daï se retourna et progressa avec une vitesse et une discrétion extraordinaire sur les tuiles instables. Il s’arrêta au moment ou il était au dessus de le fenêtre d’où jaillissais une faible lumière. Regardant aux alentours pour vérifié qu'il n'y avait personne, Shin Daï s'accrocha à une des poutres qui dépassait du toit et se laissa tombé la tête la première, se tenant avec son pied. La fenêtre était cependant trop basse et Shin Daï s'accrocha avec sa queue. Il arriva à la auteur de la vitre et observa l'intérieur.

Une cheminée éteinte se trouvait contre le mur à gauche de la fenêtre. Une table basse et deux fauteuils étaient tournée vers celle-ci. La fenêtre était située en face de la porte. Une commode se trouvait à coté de la porte, des affaires de maquillages était dispersée dessus et un miroir était accroché au mur. Dans le reflets, Shin Daï distingua une armoire, certainement remplie de robes, positionnée juste à droite de la fenêtre. Contre le mur à droite, entre la commode et l'armoire, en retrait, ce trouvait un grand lit à baldaquin sur lequel était couchée une forme humaine. Shin Daï ne la distingua pas bien car les rideau était tirer. Il prit quand même le risque et toqua à la fenêtre.

La forme se leva brusquement et tendit oreille. Shin daï répéta son manège et la forme se leva avant de se diriger vers la fenêtre. Shin Daï se redressa pour ne pas pouvoir être vu de l'intérieur. Il ne voulait pas que l'on pense qu'il était un assassin. La fenêtre s'ouvrit et une tête couronnée de cheveux blond en sortit. Shin Daï se balança et , entrant dans la pièce, renversa la forme qui s’avéra être une jeune fille âgée de vingt à vingt-cinq ans.

Shin Daï lui plaqua la main sur la bouche pour qu'elle évite de crier, ce qu'elle s’apprêtait à faire. Elle hurla plusieurs fois mais le son fut éclipsé par la main du singe. Pour finir, elle se calma et le fixa avec haine de ses yeux d'un bleu profond. Si Shin Daï avait été humain, il l'aurait trouvée charmante. Il lui chuchota:

-Bonjour, je me nomme Shin Daï et je ne suis pas un assassin, contrairement à ce que mes manières peuvent prétendre. Je recherche la fille de se village pour lui venir en aide, J'ai entendu dire qu'elle avait besoin d'aide pour retrouver son amant banni par son père et je veut l'aider. Je vais enlever ma main mais vous devez me jurer que vous n'allez pas hurler.

Elle hocha la tête et Shin Daï put lire la sincérité dans ces yeux. Il se releva et aida la jeune fille à se lever. Elle enleva la poussière sur sa jupe et lui dit:

-Je suis la fille du chef de ce village et vous êtes bien informer. Mon amant a effectivement été banni et je veut le faire revenir à tout prix. Mais discutons de cela autour d'un bon feu dans mes confortables fauteuils.

Elle alluma un feu et, éclairé par la lumière vacillante des flammes, elle à Shin Daï conta son histoire et ce qu'elle attendait de lui.

Revenir en haut Aller en bas
RP Helper
Créateur ultime de RP
Créateur ultime de RP
RP Helper


Nombre de messages : 237
Localisation RP : Partout!
Dispo pour RP : C'est mon taf! Demandez moi une aide au RP, je suis un PNJ et je suis là pour ça.

Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Re: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitimeMer 18 Jan - 21:31

La jeune femme expliqua alors à Shin Daï que son amant a été exilé en Arabie dans le Califat de Kufra. Elle demande donc à l'aventurier de lui ramener son amant en bonne santé le plus rapidement possible sans éveiller la curiosité de qui que ce soit dans le village en repartant.

Shin Daï acquiesça en entendant toute les explications mais alors que la jeune femme lui disait :

-Concernant votre récompense....

La voix du père de la jeune fille se fit entendre de l'autre côté de la porte :

-Je sais que tu n'ai pas seule Julia. Des gardes sont avec moi, et j'ai fait poster des arbalétriers sur les toits et au sol visant ta fenêtre. De plus la maison est entouré par le reste des gardes. Dit à l'homme que tu as sans doute convaincu de t'aider de se rendre sans résistance.


Bien entendu il n'y a aucun doute que le père de Julia vous fera exécuter si il vous attrape pour être sur que vous ne rameniez pas l'amant de sa fille.
La jeune femme paniquée ne vous sera d'aucunne aide.
Revenir en haut Aller en bas
Shin Daï
Roi Singe niveau 5
Roi Singe niveau 5
Shin Daï


Nombre de messages : 36
Localisation RP : dans l'arène du carnage
Dispo pour RP : oui, venez vous battre dans l'arène du carnage

Profil
Taille de l'armée:
Village de San Luis [Quête non commencée] Left_bar_bleue0/3000Village de San Luis [Quête non commencée] Empty_bar_bleue  (0/3000)

Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Re: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitimeJeu 19 Jan - 17:27

En entendant cela, la fille du chef, Julia, se mit à paniquer. Elle courra se réfugier sous son lit. Shin Daï sentit la panique montée en lui. Il allait être capturé et tué alors qu'il aidait une personnes dans le besoin. Tout les enseignement des son maître ne lui aurait servi à rien et ses année de sa vie serait partie en fumée inutilement.

Soudain, Shin Daï eut une vision du passé. IL se revit, dans un bois catyen, par une belle après-midi ensoleillée. Son maître et lui de tenait dans une clairière. Une étrange installation était placée à coté d'eux. Son maître lui dit:

-Mon cher disciple, apprend que, peut importe la vitesse et la taille du projectile, il peut toujours être arrêtée. Telle la charge d'un rhinox, sa puissance s'éteint au fur et à mesure des distances parcourue. mais tu peut l’arrêtée avant cela. Il suffit de déséquilibre le projectile en le coupant en deux grâce à ta lame. mais, la lame doit-être plus rapide que la flèche. C'est pour cela que tu ne doit faire confiance qu'a ton instants en cet instants. Oublie tes yeux et concentre toi sur ton sixième sens et sur ton ouïe qui te permettra de deviné la présence des projectiles. Va t'exercer sur cet plateforme. Cours-sur le bambou et esquive les dard qui te viendront dessus. Plus petit qu’une flèche, tu sauras parer tout les projectiles dès que tu maitrisera parfaitement cet exercice.

Shin Daï s'était entrainé pendant des jours, ce prenant plusieurs dards sur tout le corps, essayant encore et encore, jusqu'à inventer une technique qui marchait à chaque fois et qui permettait de couper tout les projectiles lui arrivant dessus, si petit soit-il.

Shin Daï revin dans le présent, la vision n'ayant que durée quelques secondes. Il laissa tombé sa cape et dégaina sa lame. le chef tambourinait toujours la porte, essayant de la défoncer. Shin Daï prit son élan et sauta par la fenêtre.

Le temps s'arrêta. Shin Daï vit nettement tout les détailles autours de lui. Une dizaines d'arbalétrier attendait en bas et une demi-douzaine étaient posté sur le toit. Ils tirèrent, chacun a plusieurs secondes d'intervalles, suivant leurs vivacité. Shin daï se mit a tourner sur lui même, S'allongeant jusqu'à ce qu'il prenne une forme aérodynamique. Plusieurs carreaux partir dans le ciel ou se plantèrent dans la terre. En tournoyant, Shin Daï exécutait des mouvement trop rapide pour l’œil humain. Tout la scène se déroulait pourtant au ralenti. Il vit très nettement les armures des tireurs, l’œil fermé de certain pour mieux visée, la rosée de la nuit déposé sur la pelouse, chaque pavé du chemin menant à la porte de la maison et les goute d'eau qui tombait lentement, donnant à la scène qui se jouait un aire magique. Shin daï remarqua seulement maintenant qu'il pleuvait. Les flèches lui arrivèrent dessus mais, pour Shin Daï, elles allaient au ralenti et celui-ci les para avec son épée ou les coupait en deux, continuant de tourner sur lui même pour avoir une vue a 360 degrés. Les flèches passèrent à coté ou vinrent d'écrasé sur sa lame. Après quelques instans qui lui parurent une éternité, le cours du temps reprit normalement et Shin Daï atterrit souple ment dans l'herbe avant de courir à toute allure, donnant un coups de coude à un arbalétrier au passage.Avant que les soldats aient pus recharger, Shin Daï avait sauté par dessus la barrière et disparaissait dans l'ombre de la ville sous les jurons du père de la fille

Plusieurs pâtés de maison plus loin, Shin Daï s’arrêta pour reprendre son souffle. A ce moment là, il sentit une douleur dans son épaule gauche. Il l'a regarda et vit qu'un des arbalétriers avait fait mouche. Il n'avait pas sentit la douleur à cause de l'adrénaline et observa le sang qui coulais. Il arracha la flèche, grinçant des dents, puis se remit en route. Il devait retourner à l'auberge pour reprendre ses affaires avant de quitter le plus rapidement possible cette ville. Les gardes son sûrement déjà à sa recherche. Shin Daï arriva devant l'auberge et entra en trombe mais de façon discrète. Tout était éteint et seul une lumière éclairais la cuisine, certainement le patron. Shin Daï monta à l'étage et entra dans sa chambre.

Il lava et banda sa blessure avant de prendre son paquetage et de sortir discrètement. Il s'enfuit de la ville, étant invisible dans l'ombre et esquivant sans peine les patrouilles bruyantes à sa recherche. Il sortit de la ville vers la fin de la nuit. Celle.ci avait été très éprouvantes et Shin Daï avait besoin de dormir mais il ne pouvait pas. Cela ne le gêna cependant nullement, car il avait appris à ne pas dormir pendant au moins quatre jours sous des condition physique et psychologique extrême. Il traversa les collines au sud du village pendant la journée et arriva dans le port de Diamanterra à la fin de la journée. De là, il prit un bateau qui partais pour Catay et demanda au capitaine de faire un arrêt pour le déposer en Arabie. Le capitaine accepta.

Le voyage de Shin Daï allait reprendre de plus belle, mais celui-ci ce dit qu'il n'était certainement pas au bous de ces peines.
Revenir en haut Aller en bas
RP Helper
Créateur ultime de RP
Créateur ultime de RP
RP Helper


Nombre de messages : 237
Localisation RP : Partout!
Dispo pour RP : C'est mon taf! Demandez moi une aide au RP, je suis un PNJ et je suis là pour ça.

Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Re: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitimeSam 3 Mar - 12:02

Shin Daï ayant abandonné cette quête, elle est à nouveau disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Follen
Champion du Chaos Universel niveau 1
Champion du Chaos Universel niveau 1
Follen


Nombre de messages : 45
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
Village de San Luis [Quête non commencée] Left_bar_bleue2000/2000Village de San Luis [Quête non commencée] Empty_bar_bleue  (2000/2000)

Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Re: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitimeVen 9 Mar - 11:21

Le campement de son armée avait été fait plus loin, dans un coin de forêt à l'abris des regards indiscret. Bien que faire asseoir le géant ne fut as tâche aisée, les guerriers du chaos réussirent à le convaincre qu'il n'y avait plus d'arbre sous son postérieur . Bref la journée avait été longue, et une rumeur apportée par l'un des esclaves du camp sensé servir de nourritures aux créatures la peuplant, lui fut donné. Souhaitant tout sauf être mangé, préférant servir sous les ordres du seigneur du chaos, qui lui expliqua rapidement que malgré son information utile il ne pouvait l'aider. Oui, car quand on sert un seigneur du chaos, on laisse son âme se faire dévorer par ses nombreux démons, et l'on voue son corps aux seigneurs noirs qui veille sur nous demandant plus de massacre, fourberie, et plaisirs accomplis à l'extrême! Bref, il finit sa vie dans l'enclos des chiens. Accompagné par trois de ses confrères, et "fidèles" cavaliers il se dirigea sans armures mais ensevelis de capes noirs.

Ils croisèrent plusieurs gardes qui les regardaient d'un oeil suspect, mais leur forte carrures les dissuadaient assez bien en générale. Ils ne desserrèrent qu'une seule fois leurs dents pour demander le chemin de la maison du chef. Il faisait nuit, et seul un poivrot puant l'alcool mauvais put leur donner un direction. Si Follen n'était pas retenue par le poids de la discrétion, et que l'idée ayant germer dans son esprit n'avait pas son importance capitale, il l'aurait tué de ses propres main sur le champ! Leurs montures arrivèrent devant la demeure du chef de village, attirant beaucoup trop de gardes à son gout, l'un d'eux osa prendre la parole et interroger Follen. Le seigneur du chaos bouillait sur place, tandis que l'un de ses confrères prit la parole à sa place:

-Au nom du chef de village, que venez vous faire ici?!

-Continue de brayer, ça devrait le faire venir. Et enlève cette lance que tu pointes sous le nez de mon chef si tu ne tiens pas à te la prendre dans le ...

Le cavalier fut coupé part une voix venant de plus haut, pas trop haut non plus, mais on pouvait distinguer un ventre bedonnant, et des joues remuantes hurler depuis son balcon:

-Que signifie tout se vacarme! Qui sont ses gens!

Follen cru bondir de sa monture pour aller égorger ce porcs! Qui osait-il traiter de gens?! Follen prit la parole, sur un ton masquant sa colère intérieure:

-Nous n'avons pour le moment pas de noms, mais je souhaite m'entretenir avec vous en priver au sujet d'une histoire qui concerne votre fille. Je pense pouvoir vous apportez mon aide...

Les gardes regardaient leur chef, qui une lueur malsaine dans l'oeil accepta les invitant à rentrer dans sa demeure. Bien sûre les gardes voulurent procéder à une fouille au corps pour les démunir de leurs armes mais un poings brûlant s'arrêta à quelques centimètres de son nez. Si Follen ne s'était pas arrêté, il aurait put lui exploser le nez. Mais soufflant un bon coup pour évacuer tout le stress qu'il avait accumulé il laissa quelques autres mots sortir à l'intention des gardes:

-Vous êtes armés aussi bien à l’extérieur qu'à l’intérieur, je e serais donc aussi.

Il entra à l’intérieur du palais, et attendit quelques minutes dans le halle le temps que le bout de lard à la tête de ce village daigne le recevoir dans son bureau qui s'ouvrit de l’intérieur dévoilant se dernier. Il ne fit entrer que Follen, laissant ses trois hommes à l’extérieur, du bureau. Follen prit place sur un siège, et le chef sur fit de même sur un autre. Un bureau modeste, pour un homme capable d'employer autant de gardes juste pour défendre la virginité de sa fille. Le seigneur du chaos révéla finalement son visage, ses cheveux lui retombaient jusqu'aux épaules, et les traits de son visage était formés par la guerre, le froid, et l’expérience. Il expliqua alors l'objet de sa visite:

-Voyez-vous, j'ai entendue parler des problèmes de votre fille à propos de son amant, alors voilà se que je vous propose. Il paraît que vous l'avez exiler du village, et qu'il rôderai quelque part en Estalie. Mais tout ça ne sont que des rumeurs bien sûre...

Il scruta un moment le visage du chef de village puis reprit:

-Laissez moi faire croire à votre fille que je lui viens en aide, laissez moi retrouver son amant ainsi je le tuerais pour vous, et je ramènerais quelque chose lui appartenant. Qu'en pensez vous? En échange je ne demande qu'une chose! Je veux la totalité de vos arbalétriers sous mes ordres. Ils rejoindront mon armée, et nous réuniront tout les royaumes de l'Estalie sous mon aile. Encore une fois cela ne serait possible que si vous l'acceptiez... Je dispose de beaucoup de moyen vous savez.

Follen parlez avec l'assurance et la puissance d'un chef. Il savait se qu'il faisait, les risques qu'il encourait.
Revenir en haut Aller en bas
RP Helper
Créateur ultime de RP
Créateur ultime de RP
RP Helper


Nombre de messages : 237
Localisation RP : Partout!
Dispo pour RP : C'est mon taf! Demandez moi une aide au RP, je suis un PNJ et je suis là pour ça.

Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Re: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitimeVen 9 Mar - 11:48

Le chef du village ne tarda pas à répondre.

"Mais pour qui vous prenez vous? Vous venez ici, vous un guerrier du Chaos, en Estalie, vous êtes complètement fou. Un inquisiteur est dans notre bonne ville, il vous tuera sans hésiter si il vous aperçoit, à moins que je ne m'en charge moi même. L'Estalie à toujours été à l'abris du Chaos et rien ne changera malgré ce que vous voudriez j'en suis sûr. Barrez vous avec vos hommes avant que je ne décide de vous exécuter tous, je vous laisse trente secondes pour quitter la ville. Si j'avais voulu tuer l'amant de ma fille, je l'aurais fait au lieu de l'exiler, vous êtes pitoyable. Adieu!"

Il fit signe à ses hommes de vous congédier et ils vous mirent à la porte violemment. Au loin, vous apercevez un inquisiteur muni d'un bâton de purification. Une telle arme est une menace extrême contre tout serviteur du Chaos, et une des principales raisons qui garde le Chaos à l'écart de l'Estalie. Pointé vers le soleil, ce bâton émet une lumière divine éblouissante. Cette lumière brule également les serviteurs du Chaos, les réduisant en cendres en quelques secondes. Pour le moment il ne vous a pas vu, mais vous feriez mieux de ne pas trainer dans le coin..
Revenir en haut Aller en bas
Follen
Champion du Chaos Universel niveau 1
Champion du Chaos Universel niveau 1
Follen


Nombre de messages : 45
Dispo pour RP : Oui

Profil
Taille de l'armée:
Village de San Luis [Quête non commencée] Left_bar_bleue2000/2000Village de San Luis [Quête non commencée] Empty_bar_bleue  (2000/2000)

Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Re: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitimeDim 11 Mar - 13:54

La graisse imprégnant son visage ne semblait pas lui empêcher d'ouvrir les yeux, la corruption de l'Estalie semblait être plus difficile que prévu. Le guerrier du chaos sortit de la pièce, appelant ses hommes d'un gestes de la main. L'inquisiteur était en vue, un sourire mal saint se dessina sur les lèvres du guerrier avant que lui et ses hommes décident de repartir. Vraisemblablement la manière douce ne semblai pas être la bonne solution, peut être que la manière forte leur ouvriraient les yeux, mais ils feraient cela plus tard. Ils attendirent quelques heures que la nuit soit belle et noire, pour se fondre dans l'obscurité, et suivre doucement une patrouille de gardes. Après leur bref apparition en début de soirée, ils étaient sur leurs gardes, et semblaient paniquer au moindre bruit. Pointant leurs lances dans le vide, plissant leurs yeux en espérant mieux voir, pourtant cela ne les aida en rien.

Les serviteurs des dieux impies surgirent de l'ombres, armes en main au meilleur moment, agissant vite et efficacement. Les seuls bruits furent des gémissements, joint à la douce mélodie du fer déchirant la peau du cou, laissant s'échapper le liquide rougeâtre sur le sol. S'était à sa manière, son moyen de se venger, Follen laissa les corps démembrés des gardes sur la voie publique, puis reprit ses monture plus loin.

Le lendemain l'armée de Follen était repartit, cherchant un village plus intéressant à anéantir.
Revenir en haut Aller en bas
Garngrag Grande Gueule
Tyran Ogre niveau 3
Tyran Ogre niveau 3
Garngrag Grande Gueule


Nombre de messages : 35
Localisation RP : Forêt Hantée
Dispo pour RP : Oui, venez que je vous bouffe.

Profil
Taille de l'armée:
Village de San Luis [Quête non commencée] Left_bar_bleue1000/1000Village de San Luis [Quête non commencée] Empty_bar_bleue  (1000/1000)

Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Re: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitimeMar 12 Mar - 22:11

Après s'être fait battre par les Hommes Bêtes je descendis avec ma tribu vers le Sud et déferlais ainsi en Estalie. Poussé par je ne sais quel instinct ou plutôt par la force des choses je continuais ma route vers le Sud donnant quelques coups de mains grassement payés aux Seigneur locaux ou effectuant quelques pillages sur d'autres. Au bout d'un moment les Ventres Rouges arrivèrent au village de San Luis. Là j’ordonnais aux Ventres Rouges de dresser le camp pour la nuit, sachant qu’aucune taverne ne pourrait accueillir autant d'Ogres et je descendis au village avec tous mes Ventres Durs pour glaner des informations utiles.

Ce ne fut pas chose facile, car il est plus facile d'obtenir des informations intéressantes quand on est un humain plutôt qu'un monstre de trois mètres de haut, d'autant plus quand on ne connait qu'à peine le Reikspiel et rien du langage local, mais un peu d'or et la menace de mon poing dans la figure convint un passant ayant eu la mauvaise idée de passer dans une ruelle déserte de me livrer quelques informations.

"Oui monsieur l'Ogre, il y a plusieurs choses qui pourraient vous intéresser par ici.

Humain parler.

Alors voilà il y a quelques mois la fille du chef du village s'est éprise du fils d'un paysan, les filles aujourd'hui ce n'est... Je fronçais les sourcils Excusez moi, donc cette fille s'était éprise d'un paysan et son père l'apprenant a banni l'amoureux. Depuis elle essaye de le retrouver en cachette de son père bien sûr.

Où je pouvoir trouver fille?

Eh bien elle est généralement enfermée dans sa chambre mais elle sort souvent en compagnie d'un chaperon pour se promener dans la forêt. Toutes les semaines en fait. je le sais parce que...

Merci. dis-je en broyant la tête de l'individu entre mes mains. Je récupérais ensuite mon or et même un peu plus puis je fis disparaitre le corps en deux bouchées. Cette affaire paraissait intéressante la fille du chef pourrait payer grassement le retour de son amant et aurais peut être même besoin d'u peu de protection pendant quelques temps. Et dans le pire des cas ce petit village ne résisterait pas à ma tribu. Ce serait même une bonne idée de le raser après avoir accompli ma mission...

Je ressortis de la ville et fit poster des gardes prés des entrées pour épier quand la fille ressortirait. Elle ne fut pas longue puisqu'elle sortis une heure après ma "conversation" avec le passant. J'attendis qu'elle se fut éloignée escortée dune dizaine de gardes et d'une vieille nourrice pour m'approcher d'elle et entamer la conversation. La présence d'autant d'Ogres fut suffisante pour que les Gardes n'aient pas l'idée idiote de lever leurs armes.
Revenir en haut Aller en bas
RP Helper
Créateur ultime de RP
Créateur ultime de RP
RP Helper


Nombre de messages : 237
Localisation RP : Partout!
Dispo pour RP : C'est mon taf! Demandez moi une aide au RP, je suis un PNJ et je suis là pour ça.

Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Re: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitimeVen 15 Mar - 15:19

La jeune fille arriva devant les ogres, suivie de près par ses gardes qui ne la quittaient pas des yeux. Apeurée tout d'abord, ce qui est plutôt logique, elle fut finalement rassurée lorsque l'ogre lui expliqua la raison de sa présence en ce lieu. Elle finit par lui indiquer l'emplacement de l'exil de son amant: en Arabie dans le Califat de Kufra, et s'apprêta à lui souhaiter bonne chance lorsque tout à coup, son père arriva à la tête d'une unité de chevaliers suivis de près par un gros régiment d'arquebusiers.

Ne jouez pas les héros sur ce coup là, les estaliens sont en mesure de vous réduire en charpie si vous décidez de les combattre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Village de San Luis [Quête non commencée] Empty
MessageSujet: Re: Village de San Luis [Quête non commencée]   Village de San Luis [Quête non commencée] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Village de San Luis [Quête non commencée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village de Graus
» Village de Stromdorf
» Village de Grissenwald
» Village de Vingtienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Warhammer RPG :: Vieux Monde :: Estalie-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser